« Expositions » – janvier – février 2019

Restaurant TABLE DES MATIERES

Bibliothèque Alexis de Tocqueville

6 février – 16 mars 2019

Tel restaurant : 02 31 99 76 25

GALERIE ART CULTURE FRANCE

2, avenue du 6 juin

 

10 janvier – 23 février 2019

 

du lundi au vendredi : 10h-12h / 14h-19h

samedi : 14h-18h

 

Tel galerie : 02 31 39 02 77

Parmi les grandes innovations en sculpture contemporaine, l’utilisation de matériaux nouveaux fait partie des apports les plus intéressants. Denis LATOUR, artiste installé à Caen, est l’exemple vivant de cette recherche novatrice. Il a investi le bois de mer, issu de constructions navales, de brise-lames ou de la mytiliculture, travaillé pendant de longues années en milieu salin. Le succès est au rendez-vous, et Denis LATOUR enchaîne depuis quelques années les expositions en Normandie et en galerie à Paris.
Le sculpteur éprouve une irrépressible attirance pour la taille directe de ces « formes originelles » en chêne, châtaignier, ou bois exotiques aux colorations vives ou sombres, à la fois érodés, minéralisés et oxydés. Elles le fascinent, sollicitent en lui le besoin d’une « lecture », et lui permettent de révéler, derrière une enveloppe usée, abrupte, et grisée, des surfaces lisses, polies et lumineuses, aux contrastes étonnants de beauté. Il nous explique comment à partir de ces « objets visibles avec la sensibilité corporelle qu’elles ont le pouvoir d’éveiller » en lui, Denis LATOUR est capable de faire surgir les plus belles métamorphoses dans des figures étonnantes, douces, fluides, toujours élancées et sensuelles. Qu’il s’agisse de femmes longilignes ou d’abstractions verticales surprenantes, ce qui nous séduit, au-delà d’une création parfaitement originale, c’est la pureté des lignes, l’harmonie des proportions, la simplicité et la noblesse de formes pittoresques auxquelles il parvient à donner une âme, et véhiculant authenticité et poésie sincères.
Dans un œuvre inédit, singulier et audacieux, Denis LATOUR nous offre une nouvelle vision plastique du monde magnifiée et directement inspirée de la nature. Une création à la fois émouvante, créative et féconde.

Francine BUNEL MALRAS, Historienne de l’art

« Matières, poésie du langage » – Paris – décembre 2018

Matières, poésie du langage

Pour sa cinquième exposition personnelle à la Galerie15 Saussure, Denis Latour propose une nouvelle série de sculptures réalisées dans son matériau de prédilection : le bois immergé que l’action de la mer a lentement métamorphosé.
Parmi ses nouvelles créations, l’artiste nous offre ainsi dans la série des Âmes, des couples et des duos de sculptures qui entretiennent par leurs teintes, leurs formes et leurs patines un étrange et silencieux dialogue.

Au rouge des bois exotiques que l’on retrouve dans les puissants monolithes répondent les bruns et les ocres de Cistère, personnage unique façonné dans le bois de charpente presque millénaire de l’abbaye de Villers-Canivet.
La diversité des formes se renouvelle sans cesse dans l’art de Denis Latour, qui présente également pour cette exposition une autre dimension de son travail.

Dans 9.7.5, les bois sculptés sont assemblés en fagots par des cordes et des tissus, tandis que dans Jeux de position ou dans 7x7, les assemblages jouent de la géométrie des formes et des volumes. De la matière sculptée, il donne ainsi à voir et questionne la matérialité même.
Dans le mélange des matériaux et des formes, Denis Latour présente ses dernières créations sous le signe d’un heureux métissage de toutes les potentialités de son art.

« Rencontres » – juin 2018

« Évolution » – Paris – décembre 2017

 

 

Exposition ÉVOLUTION

7 décembre 2017

7 janvier 2018

Galerie 15 Saussure

Rue de Saussure – Paris (17e)

Visites sur réservation

06 83 97 44 11

« Un horizon de temps » – Luc-sur-Mer – août 2017

Toutes les œuvres exposées restent intimement liées au long séjour sous-marin de leur bois d’origine. Elles conservent les marques des années de résistance opposée à la puissance des vagues et la morsure des sables : érosion profonde, surfaces criblées, rudes et burinées, flexions et courbures. Tous ces traits entrent en matière dans la sculpture, instruisent une lecture du bois brut, guident la danse des outils et entrent de plein droit dans l’esthétique de l’œuvre achevée. La taille et le polissage font venir les formes figurées ou abstraites, et révèlent la matière profonde de ces bois, leurs teintes chaudes ou ténébreuses.

La lumière s’y reflète en éclats satinés, apportant un apaisement tardif aux bures irritées ou fatiguées par le temps des luttes, cependant que la hauteur dont elles se sont emparées témoigne toujours de la verticalité que les bois originels ont tenu face aux éléments. Ils seraient « Bois debout » comme on dit « vent debout » À travers ces présences silencieuses parfois étranges, un autre destin a pris corps et le regard qu’elles assument porte au loin sur un horizon de temps.

Denis Latour

« L’étoffe des vagues » – Paris – décembre 2016

« Flux et sables » – Paris – décembre 2015

Exposition Flux et sables – Galerie 15 Saussure – Paris

« Bois de mer » – Écluse de Guipry – juillet 2015

Exposition Écluse de Guipry     …. Expo vue du ciel ici >>>> (you tube)

« Ex Arena » – Paris – avril 2015

Exposition Ex Arena – Galerie 15 Saussure – Paris « Ex Arena » – Hors sable – car il s’agit de sculptures sur un bois de chêne immergé entre 15 et 50 ans, ayant servi à élever les moules de Bouchot. Il en résulte de sublimes matières quasi minéralisées auxquelles Denis Latour donne une âme humaine, à moins qu’il n’y fasse surgir une abstraction fantastique. C’est à ne pas rater. Du 14 avril au 4 Mai 2015.

Plus de photos ici  >>>> (facebook)

Vidéo vernissage ici …

« Coup de nord » – Villers Canivet – mai 2014

« Que ce qui est corrompu revienne à la vie … »

Exposition à l’Abbaye Cistercienne de Villers-Canivet.

La disponibilité amicale de notre hôte,Patrice Rocher, la chaleur de son accueil, la beauté du site qui doit tant à plusieurs décennies de son travail acharné, méritent d’être très particulièrement soulignées. Qu’il reçoive ici l’expression de ma gratitude.

D.L.

Calligraphie originale de Monsieur ZHANG, Mongolie Intérieure, Chine.